Château de Brantes

Château de Brantes

 

Situé à Sorgues dans le Vaucluse, le Château de Brantes est comme figé dans le temps.

Au coeur d’un environnement urbain, il nous ouvre les portes sur l’histoire de la vie de château !

 

 

Katia Holtz est la guide qui nous accueille et elle nous confie qu’elle vit également à l’année au Domaine.

La visite commence dans la cour d’accueil où l’odeur de la glycine nous envahit et où l’on aperçoit, sur un balcon, les initiales des propriétaires.

Le Domaine de Brantes fût créé à partir de 1619, par Olivier Del Bianco avec l’achat d’une grange et de ses terres.

Originaire de Florence en Italie, lui et sa famille s’installent à Avignon avec la charge de payeur des troupes pontificales et il fera du Domaine sa résidence d’été.

Puis son petit-fils, Pierre Del Bianco construisit le Château en 1700. Comme il avait acquitté le marquisat de Brantes dans le Mont-Ventoux en 1696, il donna ce nom au Domaine.

En 1816, il fût agrandi et entouré d’un bois de platanes de près de deux hectares, unique en France, par le Général Lacuée, Comte De Cessac, Ministre de Napoléon 1er et marié à Sybille de Brantes, descendante des Del Bianco et aïeule des propriétaires actuels .

 

J’imagine bien à l’époque, les dames et damoiseaux, se baladant dans ce parc et se posant sur un banc de pierre, dans un petit bosquet et se faisant la cour!

En 1841, le Domaine fût vendu par les Cessac mais racheté en 1955 par Louis et Madeleine de Brantes qui le restaurèrent et qui créèrent le jardin contemporain. Un jardin d’inspiration Toscane, aux allures romantiques de plus d’un hectare.

Le Jardin s’articule autour de trois bassins miroirs dessinés par le paysagiste danois Mogens Tvede, dans la fin des 50’s.

Irrigués par l’eau de la Sorgue voisine, les bassins arborés de cyprès, de buis et de lauriers arrosent le potager et les lagestroemias centenaires ainsi que l’un des plus vieux magnolias grandiflora de France (près de 200 ans).

 

 

Le jardin vit au rythme des fleurs et des plantes telles que les pivoines ou les roses « fées des neiges ». Il est classé « jardin remarquable » depuis 2005.

Pendant notre balade, Katia nous raconte une histoire surprenante: celle de l’expérience du Marquis de Brantes, inspirée de celle des frères Montgolfier.

 

 

Joseph-Michel Montgolfier, l’aîné de la famille, a fait ses études à l’Université d’Avignon et c’est à cette époque, vers la fin du 18ème siècle,  qu’il inventa l' »Aérostation » ou, plus communément appelé la « Montgolfière ».

De retour en Vivarais, auprès de son frère cadet Jacques-Etienne, ils réussirent ensemble leur création de « ballon volant » et l’envie d’ascension se développa partout en France et notamment à  Avignon.

Le Marquis de Brantes, amateur de sciences, réalisa non aérostation au Domaine de Brantes, mais au dernier moment ses amis l’obligèrent à ne pas monter dedans ! Le marquis laissa le ballon s’envoler sans pilote à bord et le ballon vola jusqu’à Orgon, (à environ 30 min. d’Avignon en voiture aujourd’hui) et alla s’écraser sur les bords de la Durance un peu plus tard.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous pouvons voir sur le haut du portail, Les deux ballons, clin d’œil à cette expérience unique.

La balade se termine au cloître où nous découvrons  la chapelle privée du Domaine où sont célébrées, encore de nos jours, des messes privées.

 

 

 

Château de Brantes

Château de Brantes

Une belle balade qui s’achève dans les jardins du Domaine de Brantes que je vous recommande de faire.

Les visites sont réservées aux groupes uniquement (groupes de 10 personnes minimun) sauf lors de l’événement RENDEZ-VOUS AU JARDIN 

Le Domaine de Brantes

157, Chemin de Brantes 84700 Sorgues

06 75 22 79 00 – katia.holtz@yahoo.fr

www.jardinez.com